5 pays où il est interdit de consommer du CBD

Publié le : 08 août 20224 mins de lecture

Le CBD, abréviation de cannabidiol, est un composé chimique provenant de la plante de cannabis. Il s’agit d’une substance naturelle utilisée dans des produits comme les huiles et les gâteaux secs pour procurer une sensation de relaxation et de calme. Le CBD peut être dérivé de la marijuana et du chanvre, mais il ne produit pas de « high » comme le THC. Il existe de nombreux pays où le CBD est légal et largement disponible. Cependant, il y a aussi quelques endroits où le CBD est soit fortement réglementé, soit carrément interdit. Voici cinq pays où il est interdit de consommer du CBD.

Les Emirats Arabes Unis

Le CBD est interdit aux Emirats Arabes Unis car il est considéré comme une substance illicite. Le CBD est une molécule présente dans le cannabis, et son interdiction est due au fait que le cannabis est illégal dans ce pays. En effet, le cannabis est considéré comme une substance psychoactive et son utilisation est interdite aux Emirats Arabes Unis. Le CBD est donc interdit car il est considéré comme une substance dérivée du cannabis.

Le Qatar

Le cannabidiol, plus connu sous le nom de CBD, est une substance active du cannabis. Il est l’un des cannabinoïdes les plus abondants dans les plantes de cannabis et est généralement isolé à partir de celles-ci. Le CBD est légal dans de nombreux pays, mais il est interdit au Qatar. Les autorités qatariennes ont déclaré que le CBD enfreignait la loi sur les stupéfiants et que toute personne trouvée en possession de cette substance serait passible de poursuites pénales.

Le Japon

Le cannabidiol, plus connu sous le nom de CBD, est une substance active du cannabis. Bien que le CBD ne soit pas psychoactif, il est considéré comme une substance contrôlée au Japon. En effet, le CBD est interdit au Japon car il est considéré comme une substance illicite. En effet, le Japon applique une loi très stricte en matière de contrôle des substances illicites et le CBD est considéré comme une de ces substances. En outre, le Japon considère le CBD comme une substance potentiellement dangereuse et il est donc interdit de le cultiver, de l’importer ou de le consommer.

La Russie

Le CBD, ou cannabidiol, est un composé du cannabis qui ne provoque pas de sensation de high ou de euphorie. Le CBD est légal dans de nombreux pays, mais il est interdit en Russie. La raison officielle est que le CBD est considéré comme un produit du cannabis, et le cannabis est interdit en Russie. Cependant, certains experts estiment que le véritable motif est que le CBD pourrait être utilisé pour traiter certaines maladies, notamment le cancer, et que cela pourrait mettre en péril le monopole de l’industrie pharmaceutique russe.

La Chine

Le CBD, ou cannabidiol, est un composé du cannabis. Il est légal dans de nombreux pays, mais pas tous. En Chine, le CBD est interdit. La consommation de CBD est considérée comme une infraction pénale. Les peines pour la consommation de CBD sont généralement aussi sévères que pour la consommation de cannabis. La consommation de CBD est un délit passible d’une amende de 50 000 yuans (environ 7 000 euros) et d’un an de prison. La vente de CBD est passible d’une peine de 10 ans de prison.

Plan du site